Edition 2012 : 2ème Salon du secteur protégé et adapté Paris Ile-de-France

Suite à une première édition réussie en 2011, reconduire l’événement en 2012 est apparu évident pour toutes les parties prenantes, acteurs du secteur, élus ou partenaires. L’essai a été transformé : 1 500 visiteurs, 60 ESAT/EA franciliens exposants.

Cette seconde édition, portée collectivement par le secteur, soutenue par les élus et de nombreux partenaires privés, s’est révélée positive, de par la satisfaction des visiteurs comme des exposants, la richesse des échanges et la démonstration concrète de la diversité des savoir-faire et du professionnalisme des travailleurs handicapés. Elle a su apporter aux visiteurs des clés pour oser agir avec le secteur du travail protégé et adapté.

Oragnisé par l’ADCCAT 94, l’ADCP 75, les Collectifs Compétences et Handicap 91 et 92, les ESAT du 78,  le GESAT et l’UNEA.

Nous remercions:

Pour leur investissement et leur volonté collective de promouvoir le secteur protégé et adapté, l'ensemble des exposants qui a donné vie à cet événement.

Pour son soutien et ses encouragements, Marie-Arlette Carlotti, Ministre déléguée en charge des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion.

Pour leur soutien, qui a permis cette réussite: la Mairie de Paris, la Région Ile-de-France, le Conseil Général de Seine-et-Marne, Air France, BNP Paribas, COFELY, Conforama, le Groupe Crédit Agricole, Le Groupe La Poste, Lafarge, Logica, La Mutualité Française Ile-de-France, RATP et Société Générale.

Edito
Edito de Marie-Arlette CARLOTTI
Ministre Déléguée en charge des personnes en situation de handicap et de la lutte contre l'exclusionEdito de Marie-Arlette CARLOTTI

« Osez nos compétences » : voilà pour ce salon un titre manifeste qui dit l’essentiel. Les personnes en situation de handicap ont des compétences, des capacités et elles veulent que leurs productions de biens, de services soient achetées pour leur qualité, parce qu’elles répondent aux besoins de leurs clients, parce qu’elles sont livrées en temps et en heure. Etablissements et  services d’aide par le travail et  entreprises adaptées ont naturellement une fonction médico-sociale et sociale qui justifie le soutien que l’Etat leur apporte. Mais pour leurs clients, ce sont d’abord des entreprises, des fournisseurs à l’égard desquels il y a des exigences de qualité, de réactivité qui correspondent à leurs besoins. Qu’en plus recourir à un établissement de service et d’aide par le travail ou à une entreprise adaptée soit aussi un moyen de répondre à des obligations légales, c’est une considération normale mais elle ne peut venir qu’en second lieu dans les critères de choix.

Lire la suite ...
En partenariat avec
Compétences et Handicap 92CGPMEConseil général de Seine et MarneUNEACollectif EssonneADCCATMairie de ParisRégion Ile de France


HAUT